Pourquoi j’ai voté la censure

IMG_0240La gauche de gouvernement est à bout de souffle, elle a perdu ses valeurs. Après 4 ans d’une gestion libérale proche de celle de la droite, elle n’a plus de base. Pour la deuxième fois en 15 mois le gouvernement a été obligé de recourir, faute de majorité, à l’article 49/3 de la constitution, sans même laisser aux députés la possibilité de s’exprimer dans l’hémicycle. Quel constat d’échec ! Quel aveu de faiblesse !

Cette décision autoritaire n’est pas acceptable et appelle à une refonte profonde de nos institutions. Le Parlement est une nouvelle fois transformé en une simple chambre d’enregistrement des décisions de l’exécutif. Les représentants de la Nation sont floués, désinvestis de leur légitimité politique, et les Français avec !

Avec un certain nombre de députés nous avons tout fait, dans un premier temps, pour proposer une motion de censure de gauche. Cela n’a pas été possible à 1 voix près ! Il faut maintenant trouver le moyen de donner un coup d’arrêt à ces mesures archaïques et brutales condamnées par une majorité de Français.

Quand 3 citoyens sur 4 refusent cette réforme du code du travail, que le gouvernement leur impose malgré tout par un artifice constitutionnel qu’ils sont encore 75 % à rejeter… la République ne fonctionne plus ! Et le fossé entre les Français et les politiques continue à se transformer, jour après jour, en abime !

« L’homme libre est celui qui n’a pas peur d’aller jusqu’au bout de sa pensée “ disait Léon Blum. C’est une idée que je fais mienne aujourd’hui. J’ai donc pris la décision, en pensant à mes concitoyens, aux salariés concernés au premier chef, à la France et aux Français, de voter la censure du gouvernement.

Il ne s’agit pas de soutenir le texte de la droite qui m’est totalement étranger, dont je conteste chaque point et dont je combattrais farouchement toutes les orientations. Il s’agit simplement de l’utiliser pour traduire le rejet massif de la loi travail et du 49-3 par mes concitoyens ! Et que ceux qui ont appelé à voter Christian Estrosi ou Xavier Bertrand aux dernières élections régionales, ou qui ont défendu la déchéance de nationalité avec l’extrême droite, s’abstiennent de me donner des leçons de gauche !

12 comments

Skip to comment form

    • Christian DANIEL on 12 May 2016 at 19h47
    • Reply

    Bravo une fois de plus Philippe!

    • David Laumaillé on 12 May 2016 at 22h55
    • Reply

    Merci d’avoir écouté vos administrés et d’avoir voté la motion de censure en ne la voyant bien que comme un moyen nous faire entendre, et pas comme une fin !
    Ce sont des politiques tels que vous qui redonnent parfois foi en la politique, en étant capable de réfléchir pour le peuple, pour un idéal, et non pas comme un froid calculateur de ses seuls intérêts…

    • nc on 13 May 2016 at 0h25
    • Reply

    Merci!

    Vous n’imaginez peut-être pas à quel point vous avez raison.

    Dans ce bras de fer entre ces différents courants du PS, le juge de paix sera les prochaines élections législatives.
    J’espère qu’après votre réélection, vous serez en mesure de présenter une “motion de censure de gauche” face à un probable gouvernement de de droite.
    Car il est a peux près certains que vous serez encore dans l’emicycle l’année prochaine, tandis que vos adversaires de ce jour n’y seront plus.
    Les valeurs sont plus importantes que les places, pensez-vous.
    Par votre action, vous montrerez qu’il est possible de conserver les unes et les autres.

    C’est tout le mal que je vous souhaite!

    • Malvesin on 13 May 2016 at 1h07
    • Reply

    Merci, Monsieur.

    • Simon christian on 13 May 2016 at 12h03
    • Reply

    J’aurais tant aimé que ma députée ( Martine Faure PS 12eme de la Gironde) tienne ce langage et ait cette attitude responsable. Au contraire elle est restée dans sa permanence locale ou elle a reçue 70 manifestants à l’appel du PCF auxquels elle a expliqué qu’elle était contre la loi mais qu’elle ne pouvait pas voter la censure car cela entraînerait la chute du gouvernement, de nouvelles élections législatives et la fin de la majorité actuelle à l’assemblée nationale. Sans doute ce dernier point est il å ses yeux le plus important.

    • Marc LORET on 15 May 2016 at 22h20
    • Reply

    Bravo Philippe ! Nous attendions toutes et tous la même attitude des “frondeurs” et d’autres telle Martine Aubry qui n’a pas eu le courage d’aller au fond de sa pensée et de ses déclarations … tardives …

    • Robin P on 16 May 2016 at 14h36
    • Reply

    Bravo, merci pour votre sincérité et pour le bon exercice de votre fonction. Votre déclaration est puissante, et je pense ne pas être seul à être touché de la lire.

    Nous avons, l’ensemble des citoyens français, besoin de plus de politiciens comme vous, qui osent prendre leurs responsabilités et la parole pour exprimer son point de vue, avec pour but final de faire avancer notre pays. Nous avons de la chance d’être dans une démocratie, mais le plus important est de la respecter.

    Je crois que c’est grâce à plus de comportements comme le vôtre, une prise de conscience de vos confrères, que nous pourrons faire valoir cette démocratie. Non pas avec des utilisateurs de 49.3 ou autre langue de bois dans le but de garantir leurs intérêts personnels.

    Merci encore, une excellente évolution dans vos fonctions.

    Robin

  1. Bravo Monsieur,

    Sur le site : http://onsensouviendra.fr, nous avons rédigé des lettres ouvertes individuelles à tous les signataires de la motion gauche, dont vous :
    http://onsensouviendra.fr/deputes/philippe-nogues.html

    Nous vous invitons à renouveler cette action, et à voter pour les deux motions le cas échéant.
    Nous vous citons en exemple pourles députés n’ayantpas voté la motion de droite.

    Cordialement,

    Raphaël Jolivet

    • Ph Dagorne on 19 May 2016 at 12h43
    • Reply

    Bravo Philippe!

    Il est vrai qu’il n’est jamais confortable quand on est authentiquement de gauche de mêler sa voix avec celles d’une droite revancharde. Il n’empêche, face à l’autisme gouvernemental je pense avec toi qu’il n’y avait pas d’autres solutions.

    Beaucoup de tes collègues “socialistes” s’en mordront les doigts l’an prochain mais ça ce n’est pas grave. Ce qui est catastrophique c’est que nous allons en reprendre pour au moins un quinquennat de cette idée d’une France cupide et xénophobe.

    Bon courage à toi! Comme quoi, en politique, l’on peut aussi se réjouir d’une voix que l’on a placée en un homme qui, loin des ambitions personnelles, continuera toujours à défendre nos valeurs. Les valeurs de la vraie gauche.

    Bien amicalement

    Philippe

    • michel on 19 May 2016 at 20h57
    • Reply

    merci Monsieur Le député

    • dubocq on 19 May 2016 at 23h13
    • Reply

    la société se rebiffe, c’est bien qu’un député en fasse autant
    merci d’être à l’écoute
    jeff

    • Mido on 26 May 2016 at 18h01
    • Reply

    Bravo pour votre courage politique.
    Voter la,censure, c’est bien, c’est une étape, et sortir de l’UE c’est la seconde étape.
    Vous le reconnaissez par votre article dans Marianne, la loi El Khomri, et ce n’est pas la seule, est largement inspirée des Grandes Orientations de la Politique Économique de l’Union Européenne.
    L’ultra libéralisme européen gère le socialisme français qui donc n’a plus rien de social. Les euro atlantistes ont la mainmise sur le pouvoir en France qui sert les intérêts privés de la Finance et des multinationales. Il faut sortir de ce piège et demander un Frexit comme les anglais demandent un Brexit.
    L’idéal est donc de mettre lumière l’article 50 du TUE, par lequel nous pouvons demander une sortie de la France de l’Union Européenne.
    Rapprochez-vous de l’UPR de François Asselineau qui depuis 9 ans prône la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN qui sont les causes principales de notre déclin dans tous les domaines.
    Merci de votre action et de montrer la voie à d’autres…
    Bien respectueuses salutations

Leave a Reply

Your email address will not be published.