Mise en œuvre de la Banque Publique d’Investissement : c’est parti !

La Banque Publique d’Investissement (BPI) est un organisme public dont la mission est d’offrir l’ensemble des instruments de financement au service de la croissance et du développement des TPE, PME et ETI. Avec une branche financement (Oséo) et une branche investissement (CDC Entreprises et Fonds Stratégique d’Investissement), la BPI consolide l’accompagnement des entreprises par l’Etat et assure une meilleure articulation entre les organismes.

En Bretagne, la BPI s’appuie sur les quatre implantations d’Oséo (Rennes, Brest, Lorient et Saint-Brieuc) et sur six fonds d’investissement présents sur le territoire (Ouest Ventures, Ouest Ventures 2, GO Capital Amorçage, Bretagne Jeunes Entreprises, Bretagne Participations, UI Cap Ouest).

Début 2013, OSEO a mis en place, dans le cadre du Pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi, plusieurs dispositifs pour renforcer la trésorerie des entreprises. En Bretagne, 19 entreprises se sont vues accorder un préfinancement du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE), sous la forme d’une intervention directe d’OSEO et d’un dispositif de garantie par OSEO des concours bancaires de préfinancement, pour 2 millions d’euros au total. Ce dispositif de préfinancement est ouvert à l’ensemble des entreprises, quelle que soit leur taille, depuis le 5 avril 2013. En 2013, le CICE équivaut à 4% de la masse salariale pour les salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC (6% à partir de 2014). Les démarches sont très simples : se munir d’un extrait de Kbis, du dernier bilan et d’une attestation de la masse salariale, et se connecter sur www.cice-oseo.fr ou solliciter sa banque.

Par ailleurs, 56 entreprises bretonnes ont été soutenues par le fonds de garantie « renforcement de trésorerie », ce qui représente un montant de 4,1  millions d’euros de prêts garantis.

Naturellement, la BPI continue également de soutenir les entreprises en reprenant à son compte le portefeuille du FSI. En 2012, 30 entreprises ont été soutenues directement et indirectement en Bretagne pour un montant total d’investissement en fonds propres d’environ 50 millions d’euros. D’ici à la fin de 2013, le nombre de conseillers fonds propres dans les régions sera doublé.

BPI

A noter que, dans chaque région, un comité régional d’orientation présidé par le Président du Conseil Régional est chargé de formuler un avis sur les modalités d’exercice des missions de la BPI au niveau régional, et sur la cohérence de ses orientations avec la stratégie régionale de développement économique. Ces comités se réuniront dans les semaines qui viennent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.