Le maire de Quéven veut éviter l’éparpillement des voix

Marc Cozilis, maire de Quéven, vient d’annoncer qu’il ne présenterait pas sa candidature pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains. Conscient du risque de dispersion, il fait ce choix pour permettre à la gauche de garder toutes ses chances de regagner, enfin, cette circonscription.

Extrait site internet Ouest-France du jour:

“Après avoir longtemps entretenu le suspense, Marc Cozilis, le maire communiste de Quéven, a décidé de ne pas se présenter aux élections législatives dans la 6e circonscription du Morbihan (Hennebont-Gourin). « Afin d’éviter la multiplicité des candidatures à gauche et conscient du risque de l’éparpillement des voix à gauche au 1er tour, j’ai décidé de ne pas être candidat à la députation », indique-t-il.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.