Communiqué de presse “Situation de l’entreprise EBREX à Brandérion”

Suite aux informations parues dans les quotidiens régionaux, je souhaite faire part de mon étonnement quant à l’évolution de la situation de l’entreprise de transport EBREX, à Brandérion, dont la fermeture a été annoncée pour le début de l’année prochaine. 

Lors des négociations pour la reprise de l’entreprise en juillet 2013 par le groupe STEF, il semble pourtant qu’un engagement ait été pris auprès du gouvernement de ne pas supprimer d’emploi pendant une période de 3 ans. Aujourd’hui, des reclassements seraient évoqués par la direction lors d’entretiens individuels mais aussi, et c’est plus préoccupant compte tenu des engagements précités, des propositions de ruptures conventionnelles. Les difficultés économiques évoquées ne peuvent en aucun cas justifier des pratiques qui iraient à l’encontre du droit des salariés et des engagements pris. En outre, il est indispensable de veiller au respect des conditions d’accompagnement de l’ensemble du personnel.

Je souhaite que le processus de fermeture du site de Brandérion se déroule dans la transparence et la concertation, afin que les salariés puissent disposer de toutes les informations nécessaires concernant leur avenir.  

Je suis convaincu que c’est par le dialogue et par le respect des engagements contractés auprès du gouvernement que pourront être trouvées les solutions les plus satisfaisantes pour tous les salariés. Je veux donc faire part de ma disponibilité auprès de l’ensemble des acteurs de ce dossier sensible pour travailler dans cet esprit.

 

1 Commentaire

    • nnelly sur 22 novembre 2013 à 16h29
    • Répondre

    Merci beaucoup MR Nogues. Je suis très touchée par votre implication dans ce dossier et je suis certaine que votre aide a ses salariés sera d une grande valeur pour eux

Répondre à nnelly Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.