Bonnets rouges : moins d’Etat…plus de libéralisme !

Il est vraiment tempbonnet rouges que tous les Bretons qui ne se reconnaissent pas dans le mouvement des Bonnets rouges puissent se faire entendre.

Je suis député socialiste mais je veux m’exprimer ici au nom des millions de Bretons, et de Français, quelles que soient leurs opinions politiques, qui ne supportent plus les anathèmes lancés contre l’Etat et la République !

Selon les médias, qui les couvrent souvent plus que de raison, les bonnets rouges se feraient l’écho, très amplifié, d’une forte demande de régionalisation. Le mot n’est  sans doute plus adapté quand on regarde quelques-unes de leurs revendications : « création d’un parlement breton avec pouvoir législatif », « relocalisation des finances », « relocalisation des décisions politiques »…on est plus proche d’un statut « d’indépendance associée » comme en rêvent certains, que d’une régionalisation.

Même si, dans le même temps, on continue à demander l’aide de l’état central – et donc de l’ensemble des Français – pour développer des infrastructures et des modes alternatifs de transport (  tout en refusant évidemment l’écotaxe), des marchés publics réservés pour les PME bretonnes, sans oublier une ligne aérienne low cost entre Brest et Paris…Et puis on porterait le budget de la région Bretagne de 1,4 à 30 milliards…on croirait entendre Gattaz ! Bref, le beurre et l’argent du beurre !

Et ce n’est évidemment pas un hasard si l’on trouve au sein de ce mouvement, hétéroclite mais très organisé, beaucoup de partisans de l’affaiblissement de l’Etat. Les théories libérales de l’institut de Locarn, notamment,  trouvent là matière à s’exprimer. Moins d’Etat, pour eux, ce n’est pas plus de libertés, mais c’est assurément plus de libéralisme économique !  Arriver à faire avancer leurs idées libérales grâce à un mouvement perçu comme libertaire et hors système, quel triomphe !….peut-être pas pour les salariés, mais ça, ce n’est vraiment pas leur souci !

Soyons réalistes, la Bretagne a besoin de la France, comme la France a besoin de régions dynamiques…Oui à une autonomie des régions pour des compétences bien ciblées, mais, parce que ce qui est  valable ici doit l’être partout sur le territoire national, nous avons aussi besoin d’un Etat fort, capable de réguler et de favoriser la péréquation et la solidarité nationale !

8 comments

Skip to comment form

    • Serge MONMOUSSEAU on 10 March 2014 at 11h50
    • Reply

    Enfin, l’expression d’un élu socialiste breton républicain !!!
    Mais que pense Mr Philippe Noguès de son collègue Ministre de la Défense ?
    Je partage les positions du député du Morbihan mais avec une réserve quant à “l’autonomie des régions” que je considère inappropriée et contraires à la cohésion nationale, et, qu’il vaut mieux remplacer par “l’économie locale”, respectueuse des potentialités locales régionales sur le plan économique, écologique et humain.

    • E. Tallec on 10 March 2014 at 15h29
    • Reply

    Monsieur Noguès,
    Votre analyse est totalement tronquée et absolument partisane. Vous ne voyez que ce que vous souhaitez voir et ne montrez que ce qui arrange votre famille politique. C’est un homme de gauche depuis toujours qui vous le dit aujourd’hui.

    Le projet du collectif « Vivre, Décider, Travailler en Bretagne » est porteur d’une colère certes mais il porte également un immense espoir, un espoir qui était palpable ce samedi 8 mars 2014 à Morlaix lors de ces États Généraux.
    L’espoir est celui d’une Bretagne et d’une France meilleures. Car oui, la France peut être meilleure par son fonctionnement démocratique. Elle peut aujourd’hui et à l’avenir redonner au citoyen la place qu’il n’aurait jamais dû perdre. Elle peut être meilleure dans le respect des différences de chacun et de ses besoins. Elle peut être meilleure dans son efficacité dans l’action. Elle peut être meilleure dans la transparence de sa démocratie. Elle peut être meilleure dans la justice devant l’impôt si nécessaire mais devenu si abstrait dans son utilisation. La France peut-elle avoir raison depuis toujours contre le reste du monde ?

    Je ne cache pas que le patronat a ses propres intérêts dans ce mouvement mais je crois sincèrement qu’ils sont communs avec l’ensemble de la population bretonne. On ne peut plus faire le choix de laisser mourir une partie de la Bretagne en fermant les yeux. Cette Bretagne, c’est mon pays, celui de mes ancêtres mais c’est aussi le vôtre et je ne peux pas croire que vous considériez les Bretons trop idiots pour faire eux-mêmes les bons choix qui les concernent.

    Monsieur, ce projet est un beau projet démocratique en faveur du progrès. Ce projet, Monsieur, vous pouvez vous aussi y prendre part et faire le choix d’œuvrer pour une démocratie plus représentative de l’aspiration de ses citoyens.
    Il vous appartient aujourd’hui de vous placer dans le camp du progrès ou de continuer à représenter un pouvoir autoritaire et de moins en moins légitime.

    Veuillez, Monsieur, recevoir mes plus sincères salutations.

    A greiz galon

    • bourlett on 10 March 2014 at 22h04
    • Reply

    Mr ,
    Je vois que vos parutions sont de pire en pire.
    Je vous rappel que se sont vos amis gauchistes qui ont donné l ordre et vous aussi vue votre place, de nous tabassé comme les forces de l ordres l ont fait à brech.
    Dldb40 arme non autorisé sur manif pacifique qui pourtant on été utilisé et utilisé d une façon non réglementaires.
    Donc avant de mettre de tel mensonge commencé par dire que a autorisé la sortie de tels armes et qui a donné l ordre à dix gendarmes mobiles de me tabassé comme cela la été fait, qui en plus à entraîner dix jours d itt. Juste pour dire non au dérivé tanière de votre partie de gauche????

    • Jojo29 on 12 March 2014 at 14h07
    • Reply

    M Noguès,
    je suis ok avec vous à 200% pour dire que Bonnets Rouges ou Manif Pour Tous sont loin de représenter la “majorité” de bretons ou de français et qu’il faut arrêter de vouloir toujours parler au nom des autres. Pour suivre les bonnets rouges il faut être franc et savoir que si ce mouvement est si pressé d’avoir son “indépendance” c’est qu’ils se disent que si en 2017 le gouvernement est gagné soit par M Sarkozy ou Mme Le Pen ils pourront aller se rhabiller et comme ils pensent que M Hollande est un MOU ils foncent dans le tas et tant pis pour ceux qui ne sont pas d’accord.
    Indépendance est un grand mot quand on veut malgré tout que l’État vous fournisse le beurre, l’argent du beurre et la crémière en plus : vous voulez des infrastructures mais
    – allez-vous rembourser tous les dégâts que vous avez faits à coté (portiques, radars…)
    – vous avez viré la possibilité de bénéficier de l’écotaxe sous le prétexte débile que la Bretagne, elle seule hein, ne doit pas payer de taxe comme si des taxes nouvelles n’étaient jamais créées : ridicule !
    Vous ne voulez pas de l’aéroport mais si la Bretagne est indépendante alors là il faudrait le faire : quelle cohérence ! Bah oui car celui de Rézé est trop loin de Brest par exemple : ridicule !
    Et j’en passe… Bizarre que vous ne demandiez pas 1 référendum à tout prix mais peut-être avez-vous peur du résultat et cela expliquerait que M. Troadec (et d’autres) qui gueule avec vous, se présente aux Municipales, sous l’étiquette Divers Gauche et pas sous 1 Parti Breton : ridicule aussi ce type !
    Voilà pourquoi ce que vous a proposé le gouvernement et qui a été SIGNE par vos représentants ne vous plait pas car tout comme la Manif Pour Tous, tant que M Hollande ne vous donnera pas TOUT ce que vous voulez, vous direz qu’il ne vous entend pas…
    Vous êtes pire que des gamins qui cassent tout, pire que la “racaille des banlieues” qui elle a des raisons de gueuler, mais vous vous êtes juste RIDICULE !
    Une Franco-Bretonne

    • Marie56 on 17 March 2014 at 8h27
    • Reply

    En cette période de pic de pollution, et pas qu’à Paris, puisque Brest ou Lorient ont été bien touchés…
    je me dis quelle riche idée de manifester contre l’éco-taxe…
    ;(

    • Phildag on 3 April 2014 at 9h19
    • Reply

    Bonjour Philippe,

    Je réagis juste à cette phrase : “La Bretagne a besoin d’une France forte…” . Je ne le pense pas en ces termes. Aujourd’hui, la France, qui ne parviendra décidément jamais à se départir de son couteux et anachronique Jacobinisme est, ô combien en incapacité d’aider la Bretagne. La Bretagne trouverait son épanouissement dans une Europe fédérale. L’Europe des peuples que nos politiques de tous bords ont été incapables d’offrir aux Européens…. je crains fort désormais qu’il ne soit trop tard. Nous assisterons alors de plus en plus souvent à ce type de mouvement hétéroclite. Il puise dans toutes les misères et insatisfactions. Son seul intérêt c’est qu’il prouve que la Bretagne (qui le soutient majoritairement, quoique tu en penses) peut encore avoir, et c’est heureux, la force de s’indigner.

    Bien cordialement

  1. Bonjour Philippe,

    Une France forte, ce n’est pas dans mon esprit, une France jacobine ! Une France décentralisée peut et doit être une France forte. Je suis donc favorable à une République décentralisée, tout en conservant un Etat fort, seul capable d’assurer la solidarité nationale entre les régions et entre les citoyens. J’aurai l’occasion dans les jours à venir de publier une tribune sur cette république décentralisée que je souhaite. L’Europe des peuples, que j’ai longtemps espéré
    , me semble malheureusement plus un mythe qu’une réalité et je suis aujourd’hui persuadé,de surcroit, qu’elle risquerait de se terminer en un énorme marché sans limites, sans normes, en bref un océan libéral.
    Je t’assure que j’ai toujours la capacité de m’indigner, largement autant que les bonnets rouges, mais cela ne m’interdit pas d’avoir conscience des réalités du monde… Et je reste effectivement persuadé que leur mouvement est et restera minoritaire en Bretagne.
    Amicalement

      • Phildag on 3 April 2014 at 11h56
      • Reply

      Merci Philippe, alors je compte sur toi…

      Bon courage

Leave a Reply

Your email address will not be published.