Ministère de l’Intérieur

 

Effectifs et Moyens pour les Sapeurs-Pompiers – Question n° 100534 : déposée au JO : 08/11/16

M. Philippe Noguès attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur le cri d’alarme lancé au niveau national par la première organisation syndicale du monde sapeurs-pompiers, SNSPP-PATS-FO, quant aux conditions d’exercice de leurs missions de sécurité civile. Dans un contexte national marqué par les récents attentats et un besoin plus grand que jamais d’assurer la sécurité de nos concitoyens sur tout le territoire, le système de secours, basé en grande partie sur le volontariat est en train d’atteindre ses limites. Le nombre d’interventions augmente mais pas celui des effectifs de sapeurs-pompiers professionnels alors que des ouvertures de poste sont de plus en plus urgentes et nécessaires. Du fait des contractions budgétaires généralisées subies par la profession, les sapeurs-pompiers de France rencontrent de plus en plus de difficultés pour effectuer leurs missions même les plus courantes. Cette situation met à mal la sécurité de nos concitoyens, alors qu’en période d’état d’urgence des moyens supplémentaires devraient être alloués aux services départementaux d’incendie et de secours. Les sapeurs-pompiers pourront assurer pleinement et dans de bonnes conditions leurs missions de sécurité civile seulement si de nouveaux postes de sapeurs-pompiers professionnels sont ouverts. C’est pourquoi il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour permettre aux sapeurs-pompiers professionnels d’assurer dans les meilleures conditions possibles leur mission de sécurité civile auprès de nos concitoyens.