Philippe Noguès : “Défendre les commerces de proximité”

1 Commentaire

    • Gelebart sur 2 novembre 2012 à 19h13
    • Répondre

    les commerces de proximite sont sources d’emploi et de convivialite.Ils sont au service de la population et la population leur est reconnaissante en les fréquentant chaque jour.La relation est plutôt une relation d’amitié qu’une relation commerciale.
    Les buralistes qui ne vendent pas que du tabac disparaissent de plus en plus,pourtant ils ont investi beaucoup de capitaux dans leur entreprise,certains viennent du salariat et ont déjà vécu la fermeture d’une entreprise ou un licenciement
    Comme leur nom l’indique ils sont proches du consommateur et facilite les achats des personnes agées
    Pourtant ils disparaissent du paysage tous les jours.
    Les hypers ont attaque les carburants,les stations ont disparues.
    Les hypers souhaite la pharmacie:A quand la disparition des pharmacies en zone rurale .
    Les petits commerces ont commencés à disparaitre face à la puissance financiere des grandes surfaces,comme les usines face aux gros groupes d’actionnaires.
    Sans concurrence ,ils disposent d’un monopole de fait et imposent leurs regles aux fournisseurs et aux consommateurs obligés de les fréquenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.