«

»

Jan 30

Victoire de Benoit Hamon à la primaire : un tournant historique ?

La victoire de Benoit Hamon marque un tournant historique dans l’histoire du mouvement socialiste en France. La primaire et le recours aux électeurs aura permis de trancher enfin en faveur d’une gauche qui remet au cœur de son projet la question sociale, la question écologique, et la question démocratique.

Bien loin des congrès et des conclaves d’un autre temps, les citoyens qui sont venus voter ont choisi clairement de tourner la page du social-libéralisme, incarné par Manuel Valls, qui a fait tant de mal au quinquennat qui s’achève, et à la gauche en général. Dans ma circonscription, comme dans toute la Bretagne, c’est une victoire large et incontestable de Benoit Hamon, que j’avais décidé de soutenir au second tour, et je ne peux que m’en réjouir.

Cette victoire est un signe encourageant pour la gauche, qui éclaircit un peu un avenir qui était devenu bien sombre. Pourtant, je suis convaincu que le plus dur reste à faire. D’abord parce que le cynisme désinvolte de nombreux cadres socialistes, refusant la défaite de leur candidat, se manifeste déjà à travers leur fuite vers Emmanuel Macron. Et des questions se posent clairement quant au niveau du soutien qui sera, ou non, accordé à Benoit Hamon par l’actuelle direction du PS.

Enfin la dynamique que Benoit Hamon a su créer pendant cette primaire va devoir largement s’amplifier dans les semaines à venir, et un dialogue, difficile mais que je crois indispensable, devra s’engager avec les autres forces de la gauche.

C’est à cette condition qu’une alternative crédible et populaire de gauche pourra émerger en France face à l’ultra-libéralisme de la droite et au danger de l’extrême droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>