«

»

Jan 19

“Pour que la Bretagne ne redevienne pas un champ de mines !”

Verbatim (seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Président, cher Jean-Paul,

Je sais que la réforme du code minier est un sujet qui te tient à cœur. mais malgré ta ténacité, je regrette que l’examen de cette proposition de loi arrive si tard.

Permettez-moi, chers collègues, de prendre l’exemple de ma région. La Bretagne a un lourd passé minier. J’allais dire, elle a été un “champ de mines”..et notamment de mines d’uranium. Et les conséquences sanitaires et environnementales sont encore aujourd’hui, évidentes.

Des gens sont morts des conséquences de ces mines ! Les dégâts environnementaux pendant l’exploitation ont déjà été dénoncés, et l’après-mine a été gérée de façon lamentable.

Areva ramasse ainsi aujourd’hui, un peu partout en Bretagne, des terres polluées. Mais pendant des années ces sédiments ont servis à des constructions de toutes sortes: allées de jardins, jeux de boules etc…

Et aujourd’hui nous constatons de nouveaux permis d’exploration sur ce qu’on appelle des terres rares….qui ne manquent pas de poser de graves problèmes environnementaux et sanitaires. Environnementaux notamment car la Bretagne a un réseau hydrographique fermé, et le Centre Bretagne, là où se concentrent ces permis, est un peu le château d’eau de la Bretagne. Sanitaires car, malgré ce qu’affirme Monsieur macron, il n’y a pas de mines propres !

J’ai ainsi été amené à conduire une délégation d’élus au cabinet de Monsieur macron, fin 2015. On y niait le droit de suite, on parlait de consultation de la population….Alors que les élus concernés avaient été mis devant le fait accompli du fait d’informations minimales et très tardives…que la population ignorait totalement !

Il est donc urgent de réformer ce code minier obsolète et complètement dépassé ! Et de le réformer pour qu’il soit réellement en conformité avec le code l’environnement, sans parler de la Cop 21 !

Et j’espère que les amendements que nous allons discuter nous permettront d’y parvenir.

(1 commentaire)

  1. HURVOIS

    En ce moment on entend dans beaucoup de discours la nécessité de revoir notre façon d’agir par rapport à l’écosystème, pour préserver notre planète et la santé de tous.
    Espérons que d’autres députés montreront aussi qu’ils ont des convictions et qu’ils les appliquent dans le mandat qu’il leur est confié par le peuple.
    Un exercice pratique qui démontrera la voie choisie par nos élus. Les “voix” des électeurs seront s’en souvenir!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>