«

»

Oct 05

Projet de mines en Centre-Bretagne : mon intervention auprès d’Emmanuel Macron

2015.06.12.carte-zone-per-bretagne-2014A la suite de l’octroi récent par le ministère de l’Economie – arrêté ministériel du 14 septembre 2015, paru au Journal Officiel du 25 septembre 2015 – d’un Permis Exclusif de Recherche (PER) à la société Variscan Mines pour le site dit de “Silfiac”, plusieurs maires des communes de la zone concernée ont souhaité se mobiliser pour demander l’arrêt de ce projet. La zone en question regroupe quatorze communes du Centre-Bretagne, entre le Morbihan et les Côtes d’Armor, dont sept se trouvent sur ma circonscription : Bubry, Cléguérec, Locmalo, Malguénac, Sainte-Brigitte, Séglien et Silfiac.

Attentif aux intérêts de notre territoire, j’ai donc décidé, en compagnie de Joël Labbé, Sénateur du Morbihan, de relayer cette requête auprès du Ministre de l’Economie Emmanuel Macron, par l’intermédiaire d’un courrier envoyé lundi 28 septembre. En effet, il me semble que les craintes concernant l’impact environnemental des techniques utilisées pour l’exploration puis l’exploitation minière sont légitimes.

Le cadre législatif de l’activité minière est aujourd’hui extrêmement insuffisant en termes de protection de l’environnement et des travailleurs, à cause d’un code minier obsolète et datant d’une autre époque. Nous savons qu’une refonte profonde du code minier est actuellement à l’étude et il me semblerait inconcevable voir irresponsable d’engager des activités minières, tant que ce cadre législatif ne sera pas clairement défini.

Je souhaite d’ailleurs vivement que ce nouveau code minier soit défini et adopté rapidement et qu’il prenne en compte l’ensemble des impératifs écologiques et sociétaux, afin d’imposer aux entreprises concernées des usages et des techniques respectueuses de l’environnement et du tissu social. Je souhaite également que l’exigence de transparence de la part des entreprises et des pouvoirs publics soit respectée, à l’égard des citoyens et des élus de notre territoire. Notre cadre de vie repose sur des équilibres fragiles, et il ne serait pas acceptable qu’une activité polluante vienne les bouleverser en profondeur.

En conséquence et attendant qu’un nouveau texte législatif encadre ces pratiques, j’ai demandé au Ministre de l’Economie (lettre téléchargeable dans le lien en fin de texte) de déclarer un moratoire sur le permis exclusif de recherche pour la zone concernée, dite de “Silfiac”.

Cliquez ici pour télécharger mon courrier à Emmanuel Macron

 

 

(2 commentaires)

  1. Rolland

    Bonjour,
    J’ai suivi avec attention tes derniers choix. Moi même j’ai défendu au sein d’EELV BZH la mise en place de rencontres régulières entre les militant-es des partis de gauche et écologique afin de confronter nos idées et points de vue et ainsi être utile à la construction d’une alternative écologique et sociale.
    Je réside à Plouguerneau (29n) et quelques ami-es des Abers seraient prêts à participer à une telle démarche.
    Cordialement
    Michel Rolland

  2. anne jordan

    Bonjour , Monsieur le député !
    sachez que vous m’avez donné envie de voter à nouveau après quelques années d’abstention critique et non passive merci pour votre action et votre honnêteté .
    En particulier pour ce travail avec Joël Labbé , concernant les aberrations liées aux projets miniers .
    Vous avez habilement cerné le problème , en évoquant la refonte du code minier .
    Je vous – nous – souhaite que votre action aboutisse et que notre région retrouve une démocratie proche de ses habitants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>