«

»

Sep 16

Pourquoi je n’ai pas voté la confiance ?

Vous pouvez réécouter ci-dessous mon interview avant le vote, à la matinale de France Bleu Breizh Izel :

 

Pourquoi je n’ai pas voté la confiance?

Conformément à mes engagements, je me suis abstenu cet après-midi lors du vote de confiance au gouvernement de Manuel Valls.

Cette abstention traduit mes divergences face à la politique économique menée actuellement, qui me semble économiquement inefficace et socialement injuste. Je plaide pour un rééquilibrage entre politiques de l’offre et de la demande. Il est paradoxal de vouloir prélever 41 milliards d’euros sur les ménages et les collectivités locales pour les redistribuer de manière indifférenciée aux entreprises sans les cibler. Si les entreprises soumises à la concurrence internationale souffrent d’un déficit de compétitivité, les autres ont avant tout besoin de carnets de commandes remplis.

De nombreux économistes nous mettent en garde sur les effets néfastes de la rigueur, qui n’est pas la bonne solution face à la crise dans la zone euro.

Constant dans mes positions, je continuerai de peser sur le gouvernement pour que soient mises en place les réformes emblématiques de la campagne présidentielle de 2012, à commencer par les réformes fiscale et bancaire. Ne pas respecter les engagements qui nous ont portés aux responsabilités discréditerait la démocratie et ferait le lit de tous les populismes.

Le collectif « Vive la Gauche » dont je fais partie entend promouvoir des politiques alternatives. Nous comptons sur le prochain projet de loi de finances pour défendre nos positions.

 

(3 commentaires)

  1. Renoux

    Vous ne votez pas la confiance au gouvernement ? Moi non plus je ne vous ferai plus confiance. Peu importe vos divergences avec l’équipe actuelle, c’est une trahison pour vos électeurs.
    On ne quitte pas un navire qui prend l’eau, au contraire on serre les rangs. Je ne comprends pas comment tous ces députés de gauche qui ont tant tapé sur Sarkozy montrent aussi peu d’unité derrière notre Président. La gauche est au pouvoir pour encore 2 ans et ensuite on ne la reverra plus pour 20 ans au moins. La France est de droite il ne faut pas l’oublier. Vous gâchez une chance unique dans votre vie, c’est dommage.
    Nous sommes très loin de la rigueur en France, il faut arrêter ce discours populiste. Vous parlez de défendre vos positions mais vous aurez bien l’occasion de le faire en temps voulu puisque dans 2 ans vous ne serez plus que dans l’opposition.
    Nous en reparlerons.
    Salutations citoyennes

  2. christiank

    Non Mr Noguès n’a pas trahi ses électeurs; c’est Mr Valls et Mr Hollande qui ont trahi. De cette trahison naissent confusion, ressentiment, voire désespoir pour les plus pauvres de nos concitoyens. La démocratie n’y gagne rien et cela fait le jeu de l’extrême droite. Si le FN arrive au pouvoir en 2017, le PS sera comptable devant l’Histoire.
    Oui ils ont “tapé” sur Mr Sarkozy; et ils se retrouvent avec pire que Mr Sarkozy…Alors où serait le risque à laisser la place à une droite décomplexée comme l’UMP plutôt qu’à la droite complexée qu’est devenu le PS ? au moins ce serait plus clair!

    Mr Noguès, continuez dans votre voie mais au moment du vote pour le budget 2015, vous ne pourrez pas encore vous abstenir; il faudra vraiment choisir pour que cesse la confusion. Et mobilisez vous pour une alternative de gauche.
    salutations républicaines

  3. laurentmariller@hotmail.fr

    Monsieur le député

    l ‘abstention n ‘ est pas à mon sens une prise de position .

    Vous entretenez le confusion vis a vis de vos électeurs .

    J ‘ aurai aimé une prise de position plus franche de votre part …

    Respectueusement .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.